Quattro Venti

C’est pour répondre à la demande de leur ami commun, Sébastien Lemaire - d’abord facteur de flûtes à bec avant de devenir chef de chœur de l’ensemble vocal A Più Voci -, que Jean-Pascal Hinnekens, Laura Pok, Eliz de Wolf et Rachel Heymans se réunissent pour créer le quatuor de flûtes à bec Quattro Venti. Ces musiciens ont comme point commun d’être tous issus de la classe de Frédéric de Roos, au Conservatoire royal de Bruxelles (lui même à cette époque conseiller musical de Sébastien Lemaire), même si certains d’entre eux en sont sortis assez tôt pour enseigner aux autres, non seulement une technique instrumentale, mais surtout l’amour de la musique et l’envie de la transmettre. C’est donc tout naturellement, ayant gardé un intérêt continu pour les activités des uns et des autres, qu’ils prennent en charge les intermèdes musicaux qui se trouveront entre les pièces chantées, sur le nouveau disque d’A Più Voci.
Ils se connaissent bien, et ces liens musicaux et personnels forts donnent lieu à une interprétation réfléchie et sereine, exécutée d’un commun accord. Leurs expériences dans des domaines aussi variés que la musique en orchestre, la direction de chœur, la musique de chambre et les transcriptions à partir de pièces originales, leur ouvrent un monde de possibilités dans lequel ils se plongent avec délice, leurs quatre souffles ne faisant plus qu’un.

Rachel Heymans


Eliz De Wolf

Après s’être initiée à la rhétorique de la musique ancienne auprès de musiciens belges, elle s’initie à la danse renaissance et baroque et se perfectionne en flûte à bec en France lors de stages spécialisés (Sébastien Marq, Benoît Toïgo etc.) Elle entre dans la classe de flûte à bec de Frédéric de Roos au Conservatoire Royal de Musique de Bruxelles. Elle s’y perfectionne dans le domaine de la musique contemporaine avec Tomma Wessel et Ines Rasbach et clôture son cursus avec distinction en juin 2009.
Suite à son parcours académique, Eliz De Wolf développe des projets personnels dans lesquels elle utilise son bagage technique et stylistique pour élargir les frontières de son instrument et explorer un monde sonore surprenant (Machine Arrière, Ta Nun, etc.). Elle se produit dans ce cadre régulièrement en Belgique et d’autres pays européens (France, Allemagne). Elle se forme aussi en tant que musicienne intervenante aux Bozar et à La Monnaie. Depuis lors, elle mène divers ateliers d’initiation, de pratique et de création musicale à Bruxelles pour des enfants de 3 à 12 ans (festival de musique de Wallonie, asbl Pantalone, Flagey, Bozar, etc.).

Rachel Heymans

Après avoir suivi les cours de Jean-Pascal Hinnekens durant toute son enfance, Rachel Heymans étudie la flûte à bec dans la classe de Frédéric de Roos, Laura Pok et Tomma Wessel entre 2006 et 2011. En 2009, elle saisit la chance de faire un échange Erasmus et part se perfectionner dans le domaine de la musique contemporaine pour flûte à bec auprès de Gerd Lünenbürger à l’Universität der Künste Berlin, ce qui lui offre également l’opportunité de participer aux éditions 2010 et 2011 du projet PRIME, sous la direction d’Antonio Politano.
Elle termine ses études à Bruxelles en 2011 et est acceptée au sein de la section de musiques médiévale et Renaissance de la Schola Cantorum Basiliensis à Bâle, dans la classe de Corina Marti, où elle découvre actuellement un autre pan du répertoire pour flûte à bec. Outre son intérêt pour la musique en tant qu’interprète, elle se consacre à sa présence au sein des hôpitaux. En tant que membre fondateur de l’Ensemble Bradamante, et du Hamelin Consort, elle explore avec eux les différentes possibilités de mélange de timbres et d’adaptation ou transcription de pièces de tous les horizons. Elle s’est produite en concert avec la Cetra d’Orfeo, l’Ensemble ad Mosam ainsi qu’en récital solo ou de musique de chambre en Belgique, République tchèque et Pologne.

Laura Pok

Après avoir obtenu ses diplômes supérieurs de flûte à bec au Conservatoire Royal de Bruxelles (classe de Frédéric de Roos), de solfège et de musique de chambre (classe de Guy Van Waas, Conservatoire Royal de Mons), Laura Pok se lance avec succès dans le monde la musique ancienne : elle fait partie de divers ensembles (Laterna Magica, les Muffatti, les Agrémens, la Cetra d’Orfeo, la Chapelle des Minimes, La Lettera amorosa, Alba Novella Brussels Consort...) et s’est produite en soliste avec des ensembles tels que l’Orchestre de chambre de Wallonie, la Pastorella, la Chapelle de Tournai, l’Ensemble Orchestral de Bruxelles, Il Gardellino, Desafinado... Elle a donné de nombreux concerts, en Europe, en Amérique (Bolivie, Cuba, Canada) et en Asie (Vietnam, Inde, Chine, Corée). On peut l’entendre sur différents CDs, dont notamment Exercitium, transcription of Bach works (Ensemble Laterna Magica, label Solal), et Incipit avec l’organiste Cindy Castillo à l’orgue de Maredsous.
Laura Pok enseigne la flûte à bec aux académies de Nivelles, Forest et Ixelles, ainsi qu’au Conservatoire Royal de Bruxelles comme assistante de Frédéric de Roos. Elle consacre ses loisirs à la viole de gambe et à la cuisine et est également licenciée en droit.

Jean-Pascal Hinnekens

Après avoir obtenu un Diplôme Supérieur de Flûte à Bec (classe de F. de Roos) et 1er Prix de Musique de Chambre (Classe de G. Van Waas) au Conservatoire de Bruxelles, Jean-Pascal Hinnekens participe à de nombreux concerts de musique ancienne (soliste, trio ou quatuor). Il a également participé à plusieurs enregistrements de CDs. Parallèlement à son activité de concertiste, il enseigne la Flûte à Bec et la Musique de Chambre dans plusieurs Académies de Musique (Braine l’Alleud, Watermael-Boistfort). Après avoir longtemps animé diverses chorales et chanteries, il a repris depuis 2010 la direction de plusieurs classes de chant d’ensemble au sein de l’Académie de Watermael-Boitsfort.

<< retour