Une véritable passion pour le chant à travers les siècles

Les sources qui ne se rapportent pas à l’œuvre de grands auteurs sont habituellement étiquetées comme « musiques mineures ».
Il s’agit d’une vision irréaliste de l’histoire de la musique, centrée sur le stéréotype contemporain des « compositeurs-créateurs-géniaux », qui ne tient pas compte du fait que la musique, en dernière analyse, est toujours une activité sociale : n’importe quel morceau est un ensemble de sons pensés et réalisés par quelqu’un pour quelqu’un d’autre.

Au-delà de sa « valeur artistique », un témoignage musical du passé est en substance la trace d’un événement sonore qui a engagé des hommes et des femmes, en les impliquant rationnellement et émotionnellement dans une action collective à l’intérieur des communautés sociales, avec des buts partagés et ainsi de suite.
C’est dans cette perspective qu’il faut écouter et apprécier les vingt chants de ce disque, qui est le résultat de la passion et de la compétence, animé de la plus sincère nécessité de s’exprimer à travers le chant.
Une nécessité exprimée par les membres de l’ensemble A Più Voci, qui se réfère à l’esprit le plus beau et le plus authentique de faire de la musique, qui traverse tous les siècles de notre histoire, que l’on peut retrouver, très vraisemblablement, dans les même évènements musicaux auxquels se réfèrent les traces écrites (re)vitalisées dans cet enregistrement.

Cliquez ici pour accéder au contenu du cd.